Bien choisir son Maine coon

Alors voila,si vous souhaitez faire l'acquisition d'un Maine Coon, surtout comme pour tout animal ,prenez votre temps, renseignez vous sur les élevages , visitez , posez vos questions. 
 
En premier temps assurez vous de pouvoir accueillir cet animal ,le Maine Coon fait parti des plus gros chats du monde mais n'a pas besoin d'un espace énorme, par contre il lui faut un matériel adapté a sa taille et a ses besoins : une grande litière, des croquettes grasses de bonne qualité et a volonté (les chats régulent eux même leur faim et font plusieurs petits repas dans la journée), beaucoup d'eau ,ils aiment les arbres a chat pour dominer et faire leurs griffes! un brossage quotidien n'est pas indispensable mais ils aiment ses moment de chouchoutages! une fois tout cela réalisé, vous commencez par voir plusieurs élevages, renseignez vous sur les reproducteurs, faites une inspection sanitaire.
 
vous avez craqué pour un chaton et la chatterie vous semble correct?? alors la commence le plus important  vérifier :l'état vétérinaire!!!!!
Les maladies génétiques:
 
 
cat HCM (Cardiomyopathie Hypertrophique) maladie du cœur                                       
cat PKD (Polykystose rénale) maladie des reins
cat  SMA (spinal muscular atrophy)
  
Ce sont les 3 maladies génétiques à faire disparaître chez le Maine coon et causant la mort irrémédiablement chez l'animal. Il faut donc les détecter chez les reproducteurs pour ne pas avoir des chatons malades, et donc ne pas faire reproduire des chats malades... ce qui en quelques années peut libérer cette race de son fléau.
  • La PKD est facilement décelable
 
1)  Par un vétérinaire spécialisé ( en échographie) car il peut voir les kystes très facilement et avec précision ( à 95 %) à 1 an.(tous les chats porteurs ont les symptômes).
2) De manière génétique par tests ADN
D'abord développé pour les persan le test ADN à ensuite été validé pour la race Maine Coon par le laboratoire Antagène ( tel : 04.37.49.90.03) qui sur demande vous fait parvenir un kit de prélèvement à faire faire par un vétérinaire puis à envoyer au laboratoire Antagène à Lyon ( comptez environ 50 €). Résultats sous 4 semaines et fiabilité proche des 100 % .... Contrairement à la méthode traditionnelle, vous pouvez demander à l'éleveur de faire le test pour vous avant l'achat du chaton...Plus de mauvaises surprises car je rappelle que c'est une maladie mortelle.
  • L'HCM est plus difficilement repérable puisque tous les porteurs n'auront pas forcément de signes visibles d'hypertrophie cardiaque. Il est impératif de pratiquer un dépistage de cette maladie qui touche 20% des Maine Coons en Europe ( 1chat sur 5 !!!!!).
1) La méthode jusqu'en Janvier 2006 consistait à faire une écho cardiographie par un spécialiste ... plusieurs fois dans la vie du chat car la maladie est évolutive. Il n'existe donc pas de moyens certains de garantir que les chatons ne seront pas atteints (sauf si on connaît les résultats des parents, des frères et soeurs... on sera alors presque certain que le chat n'est pas atteint de HCM). Il est donc nécessaire pour une personne ayant un chat malade de le signaler à l'éleveur pour qu'il puisse être au courant que l'un de ses reproducteurs est forcément porteur (gènes dominants donc si 1 des 2 parents est atteint 50% des chatons développeront l'HCM). Il arrêtera la reproduction avec ces géniteurs ...et il préviendra tous ses clients du risque de maladie de leurs Maine coons. Enfin, certaines femelles atteintes peuvent mourir de vieillesse et non à cause de la maladie.
2) Depuis février 2006 il est également possible de faire dépister son chat ( ou chaton avant l'achat ) par le test ADN d'Antagène (comptez environ 60 €), ces tests ont étés effectués sur des Maine Coons Européens ( 60 dont 30 atteints d'HCM pour valider le test, puis des centaines viennent confirmer le procédé analytique) : Sachez que le laboratoire gardera l'echantillon d'ADN après l'avoir multiplier in vitro pour faire d'autres analyses de l'ADN de votre chat en cas de besoin.

 

  • l’amyotrophie spinale ou sma (pour spinal muscular atrophy) est une neuropathie héréditaire. elle se traduit par la dégénérescence des motoneurones qui sont utilisés pour les actions volontaires comme le fait de marcher, ramper, maintenir la tête ou déglutir. les premiers cas de sma chez le maine coon ont été identifiés en 1997.

la SMA existe également chez l’homme où elle est présente sous plusieurs types selon l’âge d’apparition et la gravité des symptômes.

La sma de type i apparaît chez le nouveau né qui ne peut pas tenir sa tête et décède rapidement alors que la sma de type iv apparaît à l’âge adulte et évolue lentement. la sma de type iii (ou sma juvénile) peut être diagnostiquée après 18 mois et même jusqu’à l’adolescence: l’individu peut marcher mais avec des chutes fréquentes. c’est la forme de sma à laquelle s’apparente la sma mise en évidence chez le maine coon.
symptômes
chez le maine coon, les premiers symptômes apparaissent vers l’âge de 3 mois : le chaton a des difficultés pour marcher et pour sauter et peut présenter des tremblements des membres postérieurs. chez certains chatons, la respiration est plus difficile et accélérée par moment. le développement de la maladie varie selon l’individu. après une phase d’évolution rapide (7 à 12 mois), l’atrophie musculaire se stabilise et évolue lentement avec parfois des phases de rémissions dans la progression. les membres antérieurs n’étant pas touchés par l’atrophie musculaire le chaton continue de se déplacer en rampant à l’aide de ses pattes avant. certains chats peuvent vivre, avec un handicap plus ou moins sévère, jusqu'à l'âge de 9 ans. différents examens peuvent être réalisés pour confirmer une suspicion de sma :examen sanguin (augmentation du taux de cpk), électromyographie, biopsie (atrophie et dénervation des myofibres). un test de dépistage adn est maintenant disponible permettant non seulement de confirmer un diagnostic sma, mais également d’identifier les chats porteurs de la mutation (et d’éviter ainsi des mariages accidentels de chats porteurs).
la sma est une maladie qui se transmet selon le mode autosomique récessif. c'est-àdire que les mâles comme les femelles sont concernés (autosomique), et qu’un chaton doit hériter de la copie (allèle) du gène muté de chacun de ses deux parents pour être atteint.
de plus cette mutation récessive est à pénétrance complète: un chat homozygote pour l’allèle muté développera obligatoirement la maladie. genindexe vous propose un test génétique après l’avoir validé sur des maine coon non porteurs (homozygotes sauvages),porteurs (hétérozygotes) et atteints (homozygotes mutés).
pour éviter la propagation de cette pathologie chez le maine coon, nous recommandons de tester les chats dont le pedigree est issu de lignées connues pour être touchées par la sma ainsi que les grands reproducteurs.

 
Assurez vous que tous les vaccins sont a jour, typhus ,corryza, leucose , puis enfin vérifiez que les parents ont été testé négatifs FIV et FELV.
ensuite assurez vous de la conformité du LOOF, qu'il n'y a aucunes consanguinté dans la généalogie (interdit dans le monde du chat), de la bonne durée du sevrage ,l'idéal étant de 3 mois pour un Maine Coon étant donné que ces chats ont une croissances longue et ne seront adultes qu'a l'age de 3 ans .
 

Date de dernière mise à jour : 06/01/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×